Rudolf Lichtsteiner, Histoires de tables « alla prima », 1983

© Rudolf Lichtsteiner / Fotostiftung Schweiz

Rudolf Lichtsteiner –
L'état des choses

Du 24 octobre 2015
au 14 février 2016

Rudolf Lichtsteiner, né en 1938 à Winterthur, suscite l’attention des milieux de la photo pour la première fois en 1966, lorsqu’il reçoit le fameux Prix Nicéphore Niépce. Lichtsteiner fait alors partie de l’avant-garde européenne, qui libéra le medium de sa fonction de reproduction du visible et revisita le rapport complexe de la photographie avec la réalité. «Si la photographie est si difficile, c’est parce qu’elle est tellement simple» : cette déclaration de Lichtsteiner révèle en lui le philosophe. Rudolf Lichtsteiner se méfie des choses et faits visibles et questionne notre manière habituelle de voir, en produisant de toutes nouvelles expériences visuelles au travers de mises en scène précises, à multiples strates. Des objets de la vie courante et des situations familières – une table, un arbre, sa propre chambre – lui sont un champ de référence idéal pour faire pénétrer le regard de l’extérieur vers l’intérieur des choses et pour faire émerger des symboles à la poésie silencieuse, subtile, onirique parfois. L’exposition de la Fondation suisse pour la photographie, dépositaire du fonds Rudolf Lichtsteiner, est la première grande rétrospective consacrée au travail du photographe, qui révèle un parcours artistique rigoureux, suivi avec détermination.

Plus d’infos

Visites commentées

Avec le soutien de l’Office fédéral de la culture, Pour-cent culturel Migros, F. Aeschbach AG, Volkart Stiftung et Dr. Werner Greminger-Stiftung.