Albert Steiner – l'œuvre photographique

du 3 décembre 2005 au 21 mai 2006

   

Albert Steiner (1877-1965) est un des tout grands noms de la photographie suisse du 20ème siècle. Ses photographies de paysages de l'Engadine, où il a vécu et travaillé pendant 46 ans, ont également eu un retentissement unique à l'étranger. Elles ont grandement contribué à caractériser l'image de la Suisse comme un pays alpin intact, d'une beauté paradisiaque. S'inspirant de peintres comme Giovanni Segantini et Ferdinand Hodler, Steiner a créé des images d'une rare perfection technique, qui expriment sa profonde vénération pour la nature et sa quête inlassable de beauté intemporelle et de vérité métaphysique. Ses compositions soigneuses, baignées de lumière, font ressortir de manière frappante la vanité de l'homme face à l'immensité et à la majesté des montagnes. Etonnamment, l'œuvre de Steiner n'a pas eu jusqu'ici la reconnaissance qu'elle mérite.

L'exposition Albert Steiner - das fotografische Werk montre près de 150 photographies provenant de collections publiques et privées. Il s'agit de la première vue d'ensemble de l'œuvre du photographe qui atteint le sommet de son art entre 1910 et 1930. Cette rétrospective éclaire aussi les différents courants suivis par Steiner pour interpréter le monde de la montagne. Empruntant au pictorialisme, sa photographie se rapproche de la peinture et transcende le paysage parfois jusqu'à l'irréel. Puis dans les années 1920, Steiner se frotte aux dogmes de la Neue Sachlichkeit et adopte un langage plus rationnel et graphique ; il réalise ainsi le premier album photographique « moderne » de Suisse (Schnee Winter Sonne, 1930), comparable au classique d'Albert Renger-Patzsch Die Welt ist schön (1928).

Les rapports presque obsessionnels de Steiner avec la montagne résultent d'une vision originale. Plus qu'aucun autre photographe suisse avant lui, Albert Steiner se considérait comme un artiste. Et contrairement à un grand nombre de ses contemporains, il était évident pour lui que la photographie était un moyen de création artistique. C'est peut-être aussi pour cela que son œuvre n'a rien perdu de son actualité.

Publication: Albert Steiner. Das fotografische Werk. Edité par Peter Pfrunder et Beat Stutzer, avec des textes d'Anne Hammond, René Perret, Peter Pfrunder, Beat Stutzer et Hans Peter Treichler. 240 pages, 198 ill. Benteli Verlag, Berne.

L'exposition et le livre ont été réalisés en collaboration avec le Bündner Kunstmuseum Chur et la Galleria Gottardo, Lugano.

Sponsor principal : Banca del Gottardo

Avec le soutien de la Fondation Willy Muntwyler, de la Fondation ArsRhenia, de la Fondation Boner für Kunst und Kultur, de la Biblioteca Engiadinaisa, du Pour-cent culturel Migros, de Bruno Bischofberger.