Jojakim Cortis & Adrian Sonderegger, Making-of «Tian'anmen» (par Stuart Franklin, 1989),
2013. © Jojakim Cortis & Adrian Sonderegger

Jojakim Cortis & Adrian Sonderegger
Double Take

Du 2 juin au 9 septembre 2018

 

Le duo zurichois composé de Jojakim Cortis et d'Adrian Sonderegger a consacré cinq années à ce projet qui, en plus de fasciner par son concept, éveille véritablement la curiosité. « Double Take » est un jeu séduisant qui met en scène des images iconiques de l'histoire de la photographie internationale : des clichés ancrés dans la mémoire collective sont reconstitués en trois dimensions – de minutieux assemblages de carton, sable, bois, tissu, coton, plâtre et colle. Jojakim Cortis & Adrian Sonderegger photographient leurs constructions avec une telle précision que l'image qui en résulte est remarquablement proche de la scène d'origine. Mais l'illusion est retransmise avec une certaine ironie puisque la prise de vue est intégrée à une scène d'atelier, permettant au spectateur d'apercevoir les outils ayant contribué à reconstruire la scène. À une époque où le mot « post-factuel » semble être dans toutes les bouches, «Double Take » nous oblige à vérifier la vérité de la photographie.

Une exposition de la Fotostiftung Schweiz en coopération avec C/O Berlin.

L'exposition est accompagnée d'une publication de Lars Müller Publishers (allemand) et Thames & Hudson (anglais).

Avec le soutien de l'Office fédéral de la culture, Fondation Ars Rhenia, Fondation Cassinelli-Vogel, Fondation Dr Georg et Josi Guggenheim, Fondation Erna et Curt Burgauer, Les Amis de la Fotostiftung, Tricolor, Fondation culturelle UBS, Fondation Volkart.